OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

  • Redéfinir ce qu’est la bientraitance et la bienveillance dans l’accompagnement des patients.
  • Redéfinir le cadre réglementaire du droit du patient.
  • Analyser les pratiques actuelles des professionnels.
  • Analyser les réclamations les plus courantes.
  • Réfléchir aux actions possibles à mettre en place afin de se rapprocher le plus des textes dans la prise en charge au quotidien.

PUBLIC CONCERNÉ ET PRÉREQUIS

  • Cadres de santé, infirmiers, aides-soignants.

PROGRAMME

  • Qu’est-ce que soigner, qu’est-ce qu’être soignant ?
  • Représentation autour de la bientraitance :
    • Les concepts de bientraitance, bienveillance, bienfaisance, maltraitance.
  • La maltraitance et la bientraitance à travers les textes réglementaires et législatifs
    • Les différentes formes de maltraitance.
    • La place de la réglementation comme « matière à interroger et à penser » dans sa pratique.
    • Question sur le sens de la bientraitance et les principes d’humanité, de dignité, d’équité, de justice, de solidarité.
  • L’organisation du travail :
    • Du « vouloir » ou « pouvoir ».
    • Les freins et résistances aux changements.
  • Les conditions de maintien de la bienveillance :
    • Le projet de soin, en équipe, avec et pour le patient.
  • La relation et la communication.
    • Gestion de ses propres comportements au regard des risques dans l’accompagnement et les soins aux patients.
  • Le « rempart » aux « petits riens » maltraitant :
    • Les valeurs partagées au niveau des soignants, en termes de dignité, d’éthique, d’intégration de ces valeurs dans le projet de soins.

INTERVENANT

  • Cadre supérieur de santé – Master : Droit-Santé-Ethique.
  • Dates :   En intra et Intra-inter.

Durée Conseillée : 1 à 2 Jours


Contactez-nous par email